Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nos chroniques en roman !

Nos chroniques en roman !

Voilà, c'est fait, je viens de recevoir mes chroniques en roman, et que dire, sinon, cette émotion fugace qui vous étreint lorsque vous tenez entre vos mains le petit dernier, tout droit sorti de votre esprit torturé...

- C’est comme un accouchement en fait ! Me lance Harken en faisant claquer sa timbale contre la mienne.

Son hydromel déborde et il s’empresse d’y coller sa langue pour récolter le précieux breuvage qui s’en échappe, ce qui ne manque pas de faire rire la foule présente. C’est qu’il y a du monde aujourd’hui, à « la fesse heureuse » (notre auberge fétiche, pour ceux qui ne nous suivraient pas 😉), nous fêtons la sortie dans tout le royaume des « Chroniques de Breth & Harken » !

- Les femmes accouchent de leur mioche par l’entre-cuisse, poursuit-il en se levant (il est dans un état bien avancé, désolé). Mais notre ami ici présent à l’esprit tellement brillant qu’il en sort des mots comme par magie, pour s’inscrire sur ses rouleaux de parchemin. A ta santé et ton succès, Breth !

Tous les clients se lèvent et reprennent en chœur ce souhait qui a bien failli me coûter mon âme ! Comment ça, vous l’ignorez ? Mais c’est justement toute l’histoire de mes chroniques. Ma soif de gloire et de reconnaissance m’a poussé dans les bras d’une succube, et je vous conte toutes les aventures qui m’ont permis d’affronter cette malédiction. Vous noterez que j’ai dit « affronter », et non « mettre fin » à cette malédiction. Car je ne voudrais pas spoiler, je peux très bien être devant vous en ce moment et m’être arrangé au final avec ma belle démone pour continuer à écrire… La preuve, je viens de publier ce nouveau roman, et il se vend comme des petits pains…

- Et aux amazones qui chevauchent leurs dragonnes pour porter partout dans le royaume, ces chroniques fabuleuses !

Alors là, je vous renouvelle toutes mes excuses pour ce jeu de mot à la hauteur de l’état d’ébriété de mon compagnon… Amazon, amazones… Vous l’avez ? Lui, il est fier, il grimpe sur sa chaise et bombe le torse avant de s’enfiler une nouvelle rasade.

Illustration de Boris Valléjo

Illustration de Boris Valléjo

Le surplus d’alcool est dangereux pour la santé, surtout lorsque vous vous tenez sur une chaise branlante avec une bonne quinzaine de verres dans le foie. Je le vois chanceler, ce qui fait de nouveau bien rire la foule hilare, et se retenir au dernier moment au crâne chauve de Goret, notre tenancier. Normalement, il l’aurait pris par la peau des fesses et l’aurait jeté dans la ruelle pour qu’il y cuve son vin, mais ce soir, c’est lui qui rince, alors il le ménage, et se force même à trouver ça drôle. Notre Goret habituellement grimaçant, sourit… C’est forcé, contraint, il ne veut pas paraître mauvais coucheur, alors, il rit de lui, et c’est bien la première fois.

- C’est que je suis le vrai héros de cette histoire, vous savez, poursuit Harken en retrouvant un équilibre précaire. D’abord j’ai été plus malin que mon ami Breth, parce que moi, j’ai pas été maudit !

- Fallait du talent pour ça, me défend Weenara en se faufilant au milieu de la foule, les bras levés pour mettre son plateau à l’abri. J’hallucine, c’est ma Weenara qui me défend, la serveuse dont je suis éperdument et secrètement amoureux. La succube voulait l’âme de Breth car c’est une âme talentueuse, un barde comme lui, ça court pas les rues, toi t’es qu’un voleur, poursuit-elle en se redressant vers Harken. Et des voleurs, c’est pas ce qui manque !

Elle dépose un nouveau pichet sur notre table en m’adressant un clin d’œil complice.

- Mais c’est un voleur à la langue bien pendue, lance une voix dans l’assistance. Et nous, on l’aime notre Harken !

Il a ce don de se rendre sympathique le bougre, je ne peux pas le nier, il va trouver toujours quelqu’un pour le défendre, un poivrot le plus souvent… Peut-être parce que cette tournée, c’est lui qui l’offre ?

Nos chroniques en roman !

- Merci mon ami, réplique-t-il sans se départir de son plus beau sourire. Une nouvelle cervoise pour mon ami, Weenara, et sois généreuse, je te prie, lui, sait distinguer les vrais héros ! C’est vrai quoi, c’est quand même moi qui ai affronté le dragon, démasqué la succube, découvert le passage secret du donjon, amassé le trésor avec lequel je vous rince tous, le gosier !

Oh Oh… Là, il va falloir que je cesse immédiatement cette chronique, car non seulement, il commence à s’attaquer à ma réputation, mais s’il continue, il va finir par spoiler… Il n’a pas tort quand il parle de donjons et dragons, de passages secrets et de trésors, il en est bien question dans nos chroniques, sauf qu’il s’octroie des exploits qui ne se sont pas tout à fait déroulés comme il le pense. Mais pour savoir comment tout cela s’est mis en place, et surtout, connaître le dénouement de cette histoire, n’hésitez plus, le roman broché (vraiment magnifique avec sa couverture dorée) est en vente sur Amazon à 9.90 € et la version téléchargeable à 4.99 €… Ben oui, va bien falloir que je rembourse Harken pour cette tournée 😉

PS (pour ceux qui me suivent depuis le début) : la moitié de mes chroniques vous ont été livrées gratuitement et peuvent encore être retrouvées sur notre blog, (la page « nos aventures »), mais l’autre moitié : 25 chapitres tout de même (avec le dénouement), ne pourra être lue que dans le livre… et ce serait dommage de ne pas connaître la (les ?) chute(s) car vous savez comme je les affectionne…

A droite, la couverture de la version téléchargeable, couverure différente de la version brochée.

A droite, la couverture de la version téléchargeable, couverure différente de la version brochée.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Tu devrais mettre le lien vers le livre pour faciliter l'achat aux fainéants comme moi ????
Répondre
B
Tu as raison Mojenn, je te donne le lien et te remercie de ton passage sur le blog et de l'intérêt porté à mes écrits, ça fit toujours plaisir. Bon week end. <br /> <br /> https://www.amazon.fr/chroniques-Breth-Harken-mal%C3%A9diction-succube-ebook/dp/B089T7CF24/ref=sr_1_2?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&dchild=1&keywords=breth+harken&qid=1604133870&sr=8-2<br />
M
Félicitations, un livre c'est un peu comme un enfant, en effet. Pourvu qu'il grandisse bien ????????
Répondre